Le Havre

Entre ville et port, le « cœur métropolitain »

Le Havre poursuit sa mutation en densifiant l’implantation de logements, commerces, bureaux, équipements et espaces publics. Objectifs : renforcer le cœur métropolitain et créer un environnement favorable à l’économie.

L’agglomération du Havre a répondu, en septembre, à un appel à manifestions d’intérêt (AMI) lancé par la Région Haute-Normandie pour le développement des territoires urbains de son « cœur métropolitain ». Il s’agit d’offrir de nouvelles capacités de développement et d’accueil en cohérence avec les réalisations récentes, sur une zone de 300 hectares, à l’interface du nouveau quartier commercial et universitaire des docks et du quartier d’affaires du pôle des gares.

Ce secteur est en plein renouveau depuis l’arrivée du tramway, avec l’ouverture en 2015 d’un nouvel hôtel et d’un centre de bureaux (Turgot Magellan), l’implantation de la nouvelle Ecole nationale de l’enseignement supérieur maritime (ENSM) et du futur Centre des congrès. Les projets de nouvelle requalification des friches concerne différents secteurs : Danton (6 hectares, 400 logements et équipements publics), le campus universitaire, Dumont d’Urville (six hectares, 550 logements et l’aménagement d’une ZAC de 2,5 hectares), Saint-Nicolas (5 hectares) et une zone de 4 000 m² s’étendant autour du futur Centre de Congrès.

Retour en haut de la page