#Normandy Avenue

Santé : innovation et investissement sur la Normandy Avenue

Une première mondiale dans la lutte contre le cancer avec un centre novateur de recherche et soins, un nouvel hôpital, un pôle d’innovation, un nouveau centre de soins de suite : Caen, Rouen et Le Havre s’investissent pour la santé.

Les contrats ont été signés en décembre 2014 et le financement de 130 millions d’euros acté : en 2018, Caen accueillera Archade*, le premier Centre européen de recherche et de soins en hadronthérapie. Il proposera des traitements innovants de lutte contre le cancer (par faisceaux de protons ou d’ions carbone), des activités de recherche fondamentale et appliquée et le développement industriel du nouvel accélérateur de particules « C400 », une première mondiale. Une trentaine de partenaires, français et européens, privés et publics, se sont mobilisés pour la réalisation de ce centre implanté près du CHU et du Centre de lutte contre le cancer François Baclesse, en partenariat avec l’ENSICAEN, le GANIL, Nucleopolis…

Caen-Futur Bâtiment Archade ©Sogea

Caen-Futur Bâtiment Archade ©Sogea

A Rouen, 150 millions d’euros sont dédiés au Centre Hospitalier Universitaire. Ce chantier majeur consiste à agrandir, moderniser et restructurer d’ici 2022 les bâtiments afin d’améliorer les services et l’accueil des patients de l’Hôpital Charles Nicolle de Rouen et de l’hôpital de Bois Guillaume. A proximité, le Medical Training Center ouvrira ses portes dès 2016 : pluridisciplinaire, ce centre d’entraînement et de simulation formera médecins, paramédicaux et étudiants du monde entier aux techniques biomédicales de pointe développées à Rouen. Sur le même site, le pôle Rouen Innovation Santé se renforce avec la réalisation de Seine Biopolis III : ce nouveau bâtiment accueillera les start-up de la filière médicale dès janvier 2016.

Seine Biopolis III ©Nacarat

Seine Biopolis III ©Nacarat

L’offre havraise se développe également : après la construction de l’Hôpital Privé de l’Estuaire en 2008, la Générale de Santé a investi 12 millions d’euros sur la commune d’Harfleur pour la création d’un centre de soins de suite et de réadaptation (SSR). Il propose depuis fin 2014 des unités dédiées aux soins de neurologie, d’addictologie, ainsi qu’aux patients en état végétatif chronique (EVC), avec un effectif d’une centaine de personnes et une capacité d’accueil de 110 lits.

 

* Advanced Resource Centre for HADrontherapy in Europe