#Normandy Avenue

L’hôtellerie normande a la tête dans les étoiles…

Pour les particuliers comme la clientèle d’affaires, la Normandie a le vent en poupe en matière de fréquentation, nuitées, séjours et surtout, de demandes de réservation programmées. Bonne nouvelle, les projets de création, rénovation ou aménagements d’hôtels luxueux et étoilés n’ont jamais été aussi nombreux à Caen, Le Havre et Rouen. Tour d’horizon.

À Caen, l’offre touristique passe à l’offensive

Il est bien loin le temps où l’on sous-estimait les potentiels de développement touristique de Caen… Aujourd’hui, sous l’impulsion de la Communauté urbaine Caen la mer, c’est un véritable écosystème de belle allure qui s’est mis en place pour remporter la bataille de l’attractivité touristique. Conscient des opportunités générées par les aménagements urbains en cours et les synergies dynamiques créées par les changements de regards, c’est tout un territoire qui passe à l’offensive.

Car comme l’ont montré les exemples de Bordeaux ou Nantes il y a peu, ce sont les aménagements qui génèrent plus que toute autre chose l’attractivité urbaine. Et avec ceux des Rives de l’Orne ou de la place Saint-Sauveur qui s’achèvent, immédiatement relayés par les nouveaux projets autour du Palais Fontette, du château ducal, de l’îlot Belivet et la place de la République en cœur de Ville, de la Presqu’Ile et de l’environnement du port de plaisance, du nouveau tramway sur rails ou de la modernisation des équipements sportifs, Caen n’en manque pas et met en place les conditions pour attirer rapidement investisseurs et touristes au sein d’un territoire au potentiel trop longtemps méconnu.

Caen-Place de la République© Jean-Paul Viguier et Associés

Caen-Place de la République© Jean-Paul Viguier et Associés

Et cette dynamique porte déjà ses fruits ! En suscitant notamment un vif intérêt des professionnels et commerçants locaux, réunis avec des élus au sein de la gouvernance de la nouvelle structure touristique de Caen la mer. Ils y rivalisent d’idées nouvelles, comme ce fut le cas lors de l’afterwork Business & Tourisme numérique au début de l’été dernier. Le regard innovant de jeunes startupers locaux a révélé cette attractivité d’une ville tournée vers le 21e siècle.

À Rouen, les jolies perspectives du tourisme d’affaires

En accueillant au printemps dernier, et pendant 3 jours, 900 professionnels du tourisme mondial à l’occasion des Rendez-vous en France, la Métropole Rouen Normandie entendait bien afficher l’étendue et le professionnalisme de son offre : pari réussi avec des chiffres de nuitées en hausse ces derniers mois et surtout, de nombreux projets et réservations en matière de tourisme d’affaires pour 2018 et les années suivantes.

Des perspectives qui tombent à pic au moment où l’offre hôtelière haut de gamme de la capitale normande va s’enrichir de nouveaux lieux. En effet, après le précurseur Hôtel de Bourgtheroulde et ses cinq étoiles inauguré en 2010, pas moins de 3 projets d’hôtels de luxe 4 étoiles verront le jour dans les prochaines années.

Retardé par des fouilles archéologiques, le Radison Blu, Hôtel du Groupe Carlson Rezidor Hotel dans le quartier de la gare, devrait désormais ouvrir à l’été 2019. Confié au cabinet CBA Architecture, il offrira sur 4 983m² de surfaces habitables, 93 chambres, un restaurant, un spa, mais aussi 6 espaces de réceptions et séminaires pour attirer les grandes entreprises parisiennes jusqu’à Rouen.

Radison Blu à Rouen (1)

Le Radison Blu à Rouen

De son côté la Matmut a acquis le site de l’ancienne École Normale, route de Neufchâtel, avec une vue imprenable sur le centre-ville de Rouen. Elle lancera un concours d’architectes en 2018 pour la construction sur 11 000m² d’un ensemble comprenant, hôtel de luxe, restaurant gastronomique, spa, espaces de conférences…

Le groupe Cap Horn Immobilier quant à lui est en charge de la reconversion du Palais de Consuls sur les quais de Rouen en hôtel de luxe, redonnant un nouvel éclat à sa façade classée et une modernité à ce bâtiment qui abritera également des logements intergénérationnels.

Des perspectives encourageantes et une offre hôtelière de luxe en fort développement dans un centre-ville remodelé par l’opération Cœur de Métropole, représentant plus de 30M€ d’investissements : voilà de quoi décupler l’attractivité rouennaise en matière de tourisme et tourisme d’affaires.

Au Havre, on réinvente, on rêve et on renouvelle l’offre hôtelière

Les festivités de son 500e anniversaire ont offert au Havre un grand coup de projecteur, promotion événementielle de l’attractivité de la ville… et ont attiré un large flux de personnes, tant d’un point de vue clientèle particulière qu’en matière de tourisme d’affaires. Et, anticipant cette dynamique, l’offre hôtelière havraise s’est rapidement adaptée pour répondre à une demande qui ne devrait cesser de progresser dans les années à venir.

Parmi les neuf projets retenus au Havre dans le cadre de l’appel à projet « Réinventer la Seine », celui intitulé « Rêver » proposant des hébergements sur l’eau le long du bassin de l’Eure a fière allure. Porté par le groupement Les Apaches, il se propose d’implanter sur des pontons portés par deux barges, un hôtel de 44 chambres proposant des vues insolites au ras de l’eau du bassin, complété par un restaurant, un espace business, un autre pour la détente. Le tout avec des possibilités d’accès direct par bateau. Ouverture prévue en 2020.

Rêver  © Les Apaches

Rêver © Les Apaches

Parallèlement, les premiers coups de pioche de réhabilitation des espaces autrefois occupés par le lycée Anita Conti devraient intervenir avant la fin de cette année, permettant – entre autres – la construction du White Pearl, hôtel 4 étoiles qui sera livré fin 2019 et offrira un peu plus de 100 chambres, un restaurant et un centre de balnéothérapie idéalement situés en front de mer.

Mais l’offre traditionnelle n’est pas en reste ! Ainsi récemment, le Mercure comme l’hôtel Ibis du centre-ville havrais ont engagé des travaux de rénovation de grande ampleur qui, ajoutés à l’ouverture récente d’un hôtel Campanile de 80 chambres, témoignent de la forte réactivité havraise pour accompagner une demande grandissante.