#Rouen

Écoquartier Flaubert Rouen : l’urbanisation est lancée !

Projet phare et emblématique du programme de recomposition urbaine « Seine Cité » de la Métropole Rouen Normandie, l’Écoquartier Flaubert est entré cet été dans une phase importante de son calendrier avec le démarrage du premier chantier d’aménagement.

Un Écoquartier entre port et ville

Le Parc de la presqu’île, le 106 (Scène de Musiques Actuelles), le 107 (programme de bureaux, restauration et culture), le 108 (siège de La Métropole) sont les premières réalisations de ce projet de développement urbain de 90 hectares en rive sud de la Seine. Stratégiquement localisé à proximité du fleuve, de la ville et des accès autoroutiers via la SUD III, l’Écoquartier Flaubert propose des programmes attractifs – habitat/activités – en cœur de métropole, dans un espace de grande qualité environnementale aux multiples usages équilibrés entre économie, logements, équipements, et espaces publics. La gestion de l’eau, des énergies, des paysages ou de la mixité sociale sont au cœur du projet depuis son démarrage.

Siège de la Métropole Rouen Normandy, Hangar 108 © Luc Boegly

Siège de la Métropole Rouen Normandie, Hangar 108 © Luc Boegly

390 logements et 16 000 m² de bureaux

L’été a vu les premiers engins de travaux entrer en action sur un îlot situé en façade de l’avenue Jean Rondeaux. Passée la phase de voiries et de remblais, qui concerne également la création de la ligne de transports T4, la construction d’un ensemble de logements et de bureaux pourra démarrer pour une livraison début 2021. Un premier programme immobilier dont Linkcity et Bouygues Immobilier seront les opérateurs, proposera 390 logements en accession, intermédiaires et sociaux ainsi que 16 000 m² de bureaux. Cet ensemble bénéficiera de services communs tels que restaurants d’entreprises, crèches inter-entreprises, conciergerie, espaces de coworking… le tout, labellisé en matière de performances énergétique et environnementale. La moitié des espaces a déjà trouvé preneur, signe de la forte appétence des investisseurs régionaux et nationaux.

Une reconquête des espaces à l’ouest de la ville

Le démarrage de la phase d’urbanisation de ce premier îlot marque le lancement du plus grand chantier engagé à Rouen ces dernières années, qui verra à terme, 15 000 personnes vivre et travailler dans cet environnement exceptionnel, symbole de la reconversion ambitieuse et réussie d’anciens espaces industriels et portuaires.