#Caen

Caen : Renault devient MoHo

Nom : MoHo. Ville : Caen. Fonction : 1er collider* européen. Fondé par des entrepreneurs caennais, le MoHo est un ambitieux projet porté par la Région Normandie, la Communauté urbaine Caen la mer et des mécènes privés. Installé dans les 7 500 m² de l’ancienne concession Renault sur les rives de l’Orne, il a pour ambition de réunir étudiants, chercheurs, startupers, salariés et citoyens de Caen et du monde entier, dans un espace décloisonné et innovant pour collaborer et inventer ensemble le monde de demain.

Caen-MoHo© Normandie Aménagement

Caen-MoHo© Normandie Aménagement

Un projet ambitieux

Concrètement, le MoHo offrira à ses utilisateurs des espaces de travail variés entièrement modulables mais aussi des espaces de détente et de loisirs. « Une attention particulière a été apportée à l’expérience de l’usager », explique Anne Galloux, directrice marketing et communication de Normandie Aménagement, promoteur du site et maître d’ouvrage du projet. L’objectif est d’offrir à l’utilisateur flexibilité, convivialité et l’occasion de travailler différemment, de manière décloisonnée et innovante.

Un emplacement stratégique et symbolique

Le choix de la ville de Caen pour accueillir le MoHo ne s’est pas fait par hasard. « La notoriété internationale de la Normandie et la symbolique des plages du débarquement font partie des raisons qui nous ont amené à choisir Caen » explique Nicolas Geray, co-fondateur du Moho. En effet, à l’époque, les plages caennaises avaient vu se rassembler des milliers de jeunes venus du monde entier pour reconstruire et changer le monde. Le MoHo profitera également d’un emplacement stratégique et privilégié : au cœur d’un quartier en pleine mutation – entre le centre-ville, les Rives de l’Orne et Caen Presqu’île – et à deux pas de la gare.

Un bâtiment remarquable

Et qui dit projet remarquable, dit également bâtiment remarquable. Une attention particulière a été accordée au respect de l’identité du lieu : ainsi la grande rotonde en verre et la façade extérieure du bâtiment, typiques des sites industriels d’après-guerre, ont été conservés. La construction intègre par ailleurs la notion de bâtiment durable, prenant en compte les différents enjeux liés à l’intégration dans son environnement, la réduction des consommations d’énergie ou l’optimisation de ses ressources, avec pour objectif l’obtention des certifications internationales les plus prestigieuses.

Actuellement en cours de rénovation, le bâtiment ouvrira ses portes au printemps 2019.

 

* Collider : terme anglo-saxon désignant un lieu qui a pour vocation de faire se rencontrer et travailler ensemble des populations très diverses.